Là haut... dans les montagnes en Pays de Savoie...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 décembre 2014

L'engagement des chiens de protection des troupeaux limite les pertes de moutons sur les alpages. Canton de Fribourg Suisse

Le nombre de moutons tués en 2014 a augmenté, passant à 37 animaux contre 23 en 2013. Ce nombre reste toutefois plus bas que celui de 2011 (63 moutons) et 2012 (55 moutons). Toutes les attaques ont eu lieu dans le périmètre de prévention défini dans le Concept loup du canton de Fribourg. Au total 17 chiens de protection de troupeaux ont été utilisés sur 8 alpages du canton.

Les membres du groupe de coordination loup Fribourg se sont rencontrés le 26 novembre dernier afin de faire le point sur l'estivage 2014 et organiser l'estivage 2015. Les différents milieux concernés par l'apparition du prédateur dans notre canton sont représentés dans ce groupe, à savoir les organisations d'élevages et d'alpages, les organisations de protection de la nature, les chasseurs, AGRIDEA ainsi que les administrations fédérale et cantonale.

Le dernier indice de présence de la louve F05, présente dans les Préalpes fribourgeoises depuis 2009, date de novembre 2013. Le seul loup actuellement identifié dans le canton est une louve (F13) repérée pour la première fois dans les Préalpes en mai 2014. Entre les mois de mai et d'octobre, elle a tué 36 moutons sur quatre alpages différents et un mouton sur une surface agricole utile (SAU). Ceci représente moins de 0,5% des moutons estivés en 2014 (8014 animaux estivés entre ovins et caprin).

17 moutons ont toutefois été tués la première semaine d'octobre sur le seul alpage des Préalpes ayant encore des moutons à cette date. Cet estivage n'était pas protégé durant toute la saison. Afin d'éviter ce genre de situation et d'inciter les bergers à protéger efficacement leurs troupeaux, les services de l'Etat concernés ont décidé que les indemnités pour des attaques de loup survenues après le 30 septembre ne seront versées, dès 2015, que si les mesures de protection sont appliquées correctement pour l'ensemble des troupeaux situés dans le périmètre de prévention.

L'utilisation de chiens de protection des troupeaux donne du travail supplémentaire aux bergers mais permet, en parallèle, de réduire les pertes dues au loup. 9 moutons ont été tués sur des alpages où des mesures de protection de troupeaux étaient effectives, ce qui représente 2,25 moutons par attaque. En comparaison, sur les alpages non protégés plus de 5 moutons sont tués par attaque. La présence de chiens de protection a ainsi permis de réduire considérablement le nombre de moutons tués. En 2014, 17 chiens de protection ont été utilisés sur 8 des 42 alpages du périmètre de prévention dans le canton de Fribourg. Le but pour le futur est de réduire au maximum les pertes dans les alpages grâce à des mesures de protection correctement appliquées.

Communiqué du Service des forêts et de la faune, Etat de Fribourg, 12.12.2014

KORA

jeudi 11 décembre 2014

Les Alpes durables ont besoin de loups et de moutons

L’agriculture alpine contribue à maintenir la richesse de la biodiversité. Les grands prédateurs font aussi partie de cette biodiversité. Pour que la cohabitation réussisse, les agriculteurs de montagne ont besoin du soutien de la société, déclare la CIPRA à l’occasion de la Journée internationale de la montagne le 11 décembre 2014. Il faut dépassionner les débats.

Lire le compte rendu...

mercredi 29 octobre 2014

La beauté en danger...

 

Le dernier essai d' Yves Paccalet ( savoyard )... Entendu sur France 2 et France Info

Sans hésitation je vais vite me le procurer en librairie...

Ségolène qui a multiplié les autorisations de tirs sur les loups en Savoie  et donner son aval pour l'éradication des bouquetins du massif du Barjy
devrait en faire son livre de chevet...

"Les animaux domestiques ou sauvages sont indispensables à la nature comme à nous-mêmes. C’est ce que rappelle le naturaliste, écrivain et écologiste Yves Paccalet, qui a travaillé avec le commandant Cousteau, dans son nouveau livre. Il démontre, chiffres à l’appui, que ce ne sont pas les tigres, les requins ou les loups qui menacent l’équilibre naturel mais notre espèce".

( France Info Philippe Vallet)

dimanche 26 octobre 2014

Adoptez moi...

Nous sommes trois il va bientôt faire froid... Et nous sommes des chats...

Nous sommes nés à la bergerie... Nos parents sont un peu sauvages mais pas nous...

samedi 6 septembre 2014

De la croix du Daillait

lundi 30 juin 2014

Crier aux loups...


Lire la suite...

mercredi 11 juin 2014

Tu me garderas longtemps...

Je n'avais pas vérifié la date de péremption de cet amour né au début de l'hiver... Les bergers en perdition parlent à leur étoile. Et l'étoile du berger lui répond et lui indique la direction... L'étoile m'avait dit la difficulté du dernier sentier, de la charge sur les épaules de cet animal blessé qu'il fallait porter. Elle me disait qu'il était compliqué de discerner le chemin étroit qui sépare l'étoile filante de l'étoile fuyante. Je pensais y arriver mais ce sentier ne ressemblait à aucun autres où j'étais passé.  Le berger évite les dangers, guide le troupeau vers la tranquillité et il sait l'importance de l'herbe tendre sous ses pieds.  

Ses lèvres brûlantes creusaient des mots qui montaient en lacets sur ma peau : "Mon plus beau des loups tu me garderas longtemps ?... mais les mots d'amour ne se gardent pas comme un troupeau. Ils fuient l'herbe tendre. Ils s'accrochent au vide et au mal être du vertige...  

Tu me garderas longtemps ? des mots qui s'évanouissent en écho dans les flots. Des mots en naufrage recueillis  par un architecte en rangement de cageots sur les rafiots...

jeudi 27 juin 2013

Col de la fenêtre à Tougnette en VTT

La Mountain Bike vous connaissez ? une compétition et randonnée organisée par les Stations des Menuires et Val Thorens un des plus beaux évènements VTT mais qui malheureusement ne se fait plus.

Ce parcours retrouve une partie du tracé. 42 km pour 2160 m de dénivelé positif. Peut s'intégrer dans un programme d'entrainement mais aussi pour une belle randonnée de pur mountain bike dans la vallée des Belleville. Prévoir 5 h

Lire la suite...

dimanche 28 avril 2013

Ces petits riens

Ces petits riens, ces déchets de rien du tout je les ramasse depuis 15 jours. Il y a en a de partout. C'est fou ce que les "je t'aime" font des miettes. Les épluchures d' amour c'est pire que celles des oignons.

Ces petits riens, quand ils ont été aimantés, ils ne vous lâchent plus. Oubliés la nuit ils reviennent, le jour,  comme un boomerang. Des déchets de je t'aime, je t'aime , je t'aime ne sont pas recyclables. Ils jouent au fond de vous. Ils s'amusent à déplier le pull blanc qui s’arrêtait au creux de ses reins. Ils débouchent le flacon de sucre qui s'imprègne de la vanille qu'elle avait ajouté, ils vous amènent, en balade avec elle, sur la boucle des agneaux. Ils ressortent des tickets de cinéma ou de la dernière expo Doisneau. Ils chantonnent "tandis que" de Christophe et ses yeux se lèvent. Ils vous font sauter  de petits riens en petits riens, du bobino où ils posent nus, à la poêle au manche vert, aux écorces de bouleau, ils signent le pacte du croisement des chemins du Tétras, ils discutent avec le chamois du Monal, ils dansent la revue du Moulin rouge dans la mezzanine à Glaizette, Ils s'essuient les larmes dans le rouge d'une serviette suspendue dans la salle de bain...

jeudi 18 avril 2013

Vers Elle

Vers elle la nuit

elle est rare

elle est une pluie de fleur qui rougit sur un tapis

elle est un baiser de verre

sa peau est de grain d'argent qui scintillent sur la surface d'une photo

ses danses contre le jour annoncent la défaite des dernières lumières

ses pieds sont des empreintes de chant de pinson à la saison des amours

les yeux fermés c'est un grillon qui retient dans ses ailes l'écho des dernières promesses

Elle piège les illusions et ment aux hommes en trompe-l’œil

elle est un raccourci vers la nuit

elle tient en deux mots, entre deux portes pour se perdre...

jeudi 28 mars 2013

Amour hors saison

...Elle me dit que notre amour était trop tôt et trop fort. Qu'il était hors saison... et que les saisons ont toujours un sens de rotation...

Lire la suite...

mardi 9 octobre 2012

Un chalet pour réver

Le chalet de Pierre Laron.

Dans un œuvre d'art il est parfois difficile d'y entrer. Il faut des clefs...

Ici dans ce petit refuge de montagne il suffit de pousser la porte de la simplicité pour accéder à la beauté.

Les échanges de sentiments s'entaillent dans le bois noirci des fumées et les odeurs des cendres des amours passés imprègnent le chalet.

Chalet de Pierre Laron dans une clairière à 1750 m d'altitude. Accès hiver en ski et raquette et été par Val Morel construit par l ONF. 

Lieu de passage en venant du col du Golet ou de départ pour une randonnée l'été à Crève Tête.

vendredi 28 septembre 2012

Chant d'amour en automne

Un jour d'automne, le premier jour, celui écrit par le départ des hirondelles. Un sentier en montagne qui vient et s’en va d'un col à un hameau où une seule cheminée, des premières froidures aux printemps, dépose aux alentours des senteurs de bois. Un sentier tracé par le passage des troupeaux. Un sentier ou chaque pas abaisse le regard vers le sol. Un sentier entre ombres des sapins et lumières au dessus des sommets. Un sentier qui chute et s'élève. Un sentier où les yeux du berger s'ouvrent et se plissent. Un berger dont la voix porte le chant d'un cri grave et lancinant et se mixte au son des clarines du troupeau qu'il guide et du chien qui hurle les dangers. Je suis là. Je suis le voyage de ce chant de passage sans age. Je vois les yeux du berger. Il est à la foire. Il choisit les timbres des clochettes des dernières chèvres et d'une clarine que portera la génisse au ventre remplit de vie.
 
Aujourd'hui j'écoute un chant d'amour.

vendredi 21 septembre 2012

Le départ des hirondelles

 Sous les ailes des reflets du soleil qui se lève sur les glaciers de La Vanoise... Des cris, des lettres noires se placent et se déplacent sur un fond bleu. Elles disent le printemps, aujourd'hui elles écrivent une dernière lettre avant le grand départ... Elles sont passées au dessus de ma fenêtre ouverte à leurs cris et à leurs ailes d'argent... Elles ont inventé le voyage Nord/Sud avant les hommes...

ne détruisez jamais un nid d'hirondelles protégez les  à leurs retours !

lundi 10 septembre 2012

Mort d'arbres

Les coupes de bois c'est affreux...  de voir ces feuilles qui ondulaient, qui coloraient  qui jouaient avec la transparence;  de les voir abattues devant leurs troncs mis à nus, étranglés et trainés dans une dernière résistance. J'aime les arbres... j'ai photographié ce matin une épaule d'arbre étendue sur le sol....

dimanche 20 novembre 2011

Le Mont Jovet Pays de Savoie Haute tarentaise

Superbe balade en bordure du massif de La Vanoise. Une boucle d' une quarantaine de Kilométres au départ de Bozel. La partie ascendante s'effectue sur une piste large roulante pour arriver au refuge du Mont Jovet. Puis prendre un single dans les alpages et ensuite en foret. Du vtt de rêve par le paysage et le coté joueur du single...



activity_125765680.kml

activity_125765680.gpx

activity_125765680_1_.tcx

lundi 15 août 2011

Le manque d'ailes...

ardeche

Aujourd'hui je suis au sol. Je regarde d'en bas. Je manque d'elle. je manque de tout et surtout je manque d'air. De l'air tout au tour d'elle.

Je suis dans un état proche de cette vieille mère qui caresse un chat couché sur ses genoux. Un chat offert par les enfants pour qu'elle ne se sente pas seule avec ses regrets et ses remords. Un chat factice qui miaule et ronronne sous les caresses et qui rassure les enfants qui sont sure que la mère n'oubliera pas de lui donner sa ration de croquette. Un faux chat qui fait vivre à la vieille mère de vrais souvenirs, de vrais moments...

Je suis au sol. Seul. J'évite de la voir. J'esquive sa présence; J'essaie de la détacher de ma peau. Le manque d'elle est là... Je veux oublier et je cherche la caresse de ses ailes. Un vent contraire en permanence qui me ramène vers elle...

samedi 13 août 2011

Retour de balade...

tournesol

GRAND BEAU SUR L'ALPE !

Difficile de vivre avec un oiseau. Ou plutôt une Oiseau. J'ai voyagé deux hivers et deux étés Là Haut avec elle. Une sensation de sentir pousser des ailes, de prendre l'air, de survoler; Une sensation d'être au dessus de soi...

Hier j'ai reçu un e mail :

"Je ne serais plus Là Haut, Je veux courir le monde, Chercher à ma droite, à ma gauche. Retrouver mes amis que j'ai laissé sans réponses. Je te laisse la clef. Je ne veux plus de mots. Je ne veux pas que ça finisse dans le moche"

GRAND BEAU SUR L' ALPE aujourd'hui. C'est déjà ça...